AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
Zoom
      • Europe
      • Quatrième session de l'APCE - Mon intervention sur la vie privée et familiale : parvenir à l’égalité quelle que soit l’orientation sexuelle

      • Date de publication
      • 11/10/2018
          • Je me joins au concert de louanges pour tout le travail et l’engagement sans faille dans cette défense des droits. Je souhaite également un grand succès pour la suite à notre collègue M. Gunnarsson. Son dernier rapport rappelle l’obligation faite à tous les États membres de notre Organisation de garantir le respect de la vie privée et familiale.

            L’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme doit s’appliquer à tous les couples, quelle que soit leur orientation sexuelle, et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme reconnaît l’existence d’une vie familiale dans un couple homosexuel.

            En écoutant avec attention les propos de certains de nos collègues, j’ai cru revivre pendant un moment les débats difficiles qui ont eu lieu dans mon pays, en 2012 et 2013, sur le mariage pour tous. Les manifestions furent importantes et rudes, les slogans difficiles à entendre. On nous prédisait une société complètement délabrée. Ce n’est pas ce qui s’est passé, la société française n’a pas été bouleversée.

            Pour revenir au rapport, les difficultés demeurent et les discriminations sont nombreuses. Les couples homosexuels ne bénéficient pas des mêmes garanties face à tous les aléas de la vie, tels que le décès et la maladie. Je ne reprendrai pas les exemples du rapport. Il faut à tout prix garantir l’égalité des droits, et la question de la parentalité est au cœur de nombreux débats.

            Alors que nous discutons pour savoir si les couples homosexuels sont aptes à élever des enfants, beaucoup d’entre eux grandissent déjà avec des parents de même sexe. Il est donc nécessaire de leur apporter une protection juridique identique à celle des autres enfants. En effet, c’est de là que viennent les risques pour leur avenir, et non du fait qu’ils ont des parents LGBTI. La reconnaissance légale du deuxième parent permettra à celui-ci de continuer à s’occuper de l’enfant ; voilà l’essentiel en cas de décès du parent biologique.

            Dans beaucoup de pays, les homosexuels sont accusés de vouloir diffuser l’homosexualité pour limiter la natalité au profit de l’immigration, ou même de pervertir la jeunesse. Je crois, mes chers collègues, que nous devons faire en sorte qu’un ciel dégagé brille au-dessus de ces familles homoparentales.

             

             

             

             

Zoom
    • CRA 2017 2018 Couverture.jpg
En ce moment je travaille sur...
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens