AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
Zoom
      • Europe
      • Intervention à l'APCE sur la protection de l'intégrité rédactionnelle et le statut des journalistes

      • Date de publication
      • 02/05/2018
          • Comme vient de le dire ma collègue, le journalisme constitue un pilier de nos systèmes démocratiques et, à l’instar de la culture, chaque recul de la démocratie dans l’histoire s’est accompagné d’un affaiblissement de la liberté de la presse.

            En de nombreux endroits de la planète, aujourd’hui, la liberté d’expression, le journalisme et, donc, la démocratie sont menacés, les opinions muselées. Certains médias sont de véritables instruments de propagande au service du pouvoir en place – je peux citer Russia Today.

            Notre Organisation n’est pas épargnée : la résurgence des partis d’extrême droite et du populisme fait planer une menace sur la liberté d’expression et le droit à l’information : 22 journalistes ont été tués en Europe depuis 2015, dont 8 à Paris dans les locaux du journal Charlie Hebdo.

            Nous devons nous interroger sur certaines directives européennes qui ébranlent parfois le juste équilibre entre protection et liberté de la presse. Ainsi, nous venons d’examiner en France un texte visant à transposer la directive européenne de juin 2016 pour la protection des savoir-faire et des informations commerciales des entreprises et pour la défense des entreprises européennes contre leurs concurrents internationaux. Dès sa rédaction européenne, la directive avait déjà suscité des inquiétudes concernant les libertés publiques et le travail journalistique. La définition très floue des informations protégées par le secret comporte le risque de voir les entreprises multiplier les procédures abusives à l’encontre de journalistes, organes de presse, lanceurs d’alerte ou d’associations détenant des informations sur leurs activités. Alors que l’objectif initial n’était pas de museler les journalistes, mais bien de protéger les entreprises, nous nous apercevons que l’argument sécuritaire et commercial vient pourtant porter atteinte à la liberté de la presse et ouvre une brèche à mon sens très dangereuse.

            Autre motif d’inquiétude, internet, qui a considérablement modifié les conditions de travail des journalistes et la circulation des informations. Aujourd’hui, le lecteur ou le spectateur peut également être informateur. Ces sources non-professionnelles ne sont pas nécessairement identifiées comme telles par le public qui peut donc se laisser tromper par des fake news.

            L’utilisation du numérique vient aussi impacter la presse papier qui voit ses revenus diminuer. Les journalistes travaillent de plus en plus en free lance et à domicile, ce qui contribue à une certaine précarisation de leur statut.

             

Zoom
En ce moment je travaille sur...
Portrait
Portrait de Maryvonne Blondin
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens