AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache02.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache02.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache02.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache02.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache02.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache02.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache02.png
    • IMG 7456.jpg
 
En ce moment je travaille sur...
      • Agriculture
      • Revalorisation des retraites des chefs d’exploitation agricole : le groupe Socialiste et Républicain du Sénat a soutenu la proposition de loi

      • Date de publication
      • 16/07/2020
          • Les sénatrices et sénateurs socialistes et républicains ont voté pour la proposition de loi, qui malgré des insuffisances, constitue un progrès pour de nombreux agriculteurs.

            Après trois ans d’un parcours législatifs chaotique, le texte revient enfin au Sénat. Alors que les pensions des agriculteurs déjà retraités, restent actuellement très basses : sur 30.000 agriculteurs qui partent à la retraite, 20.000 ont une retraite inférieure à 1.000 euros par mois, seuls 10.000 d’entre eux ont une retraite supérieure à 1.000 euros par mois, le gouvernement n’avait rien fait pour changer cette situation.

            Le groupe Socialiste et Républicain regrette que la version examinée soit en deçà du texte initial, notamment comme l’a souligné en séance Monique Lubin, cheffe de file socialiste sur le texte : « les femmes, conjointes des chefs d’exploitation, restent les grandes oubliées de ce texte »

            De même, l’écrêtement, introduit par le gouvernement, exclut les poly-pensionnés du dispositif.

            Néanmoins, la proposition de loi garantit enfin une pension égale à 85% du SMIC aux chefs d’exploitation mono pensionnés, ayant une carrière complète.

            Elle représente une avancée pour les outre-mer avec la garantie d’une revalorisation des pensions de retraite à 85% du ­SMIC sans obligation de carrière complète pour les agriculteurs ultramarins. Elle permet également l’extension des régimes de retraite complémentaire à l’ensemble des salariés agricoles ultra-marins.

            Le groupe Socialiste et Républicain a fait le choix de ne pas amender le texte pour qu’il puisse entrer en application du texte dans les meilleurs délais.

            Les sénatrices et sénateurs socialistes resteront extrêmement vigilants sur la question des femmes, des poly-pensionnés et la date d’entrée en vigueur du texte.

             

Zoom
En ce moment je travaille sur...
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens