AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
En ce moment je travaille sur...
      • Europe
      • Mon intervention lors du débat conjoint "Mettre fin à la violence à l'égard des enfants" - 3ème session de l'APCE

      • Date de publication
      • 02/07/2019
          • Madame la Présidente,

            Mes Chères et Chers Collègues,

            Je voudrais tout d'abord saluer nos deux rapporteures, dont je connais l'engagement et l'investissement pour défendre cette cause.

            Effectivement, la lutte contre la violence, contre toutes les formes de violence faites aux enfants doit être une priorité politique absolue, tant elle conditionne l’avenir de nos sociétés. Chaque atteinte portée à l’intégrité corporelle ou morale d’un enfant aura un impact sur son développement personnel, et une influence sur les comportements qu’il adoptera dans sa vie d’adulte, y compris avec ses propres enfants. La responsabilité de chacun d’entre nous est de fait engagée, nous devons en être absolument conscients.

            Tout à l'heure nous avons eu une audition conjointe sur la traite et l'esclavage moderne, et je voudrais vous lire un témoignage. Une jeune fille de treize ans a été confiée a une compatriote vivant en France. Pendant cinq ans, elle se retrouve alors en charge de l'intégralité des tâches ménagères d'une maison de neuf personnes. Passeport confisqué, maintenue en situation irrégulière, sans rémunération ni congés, elle dort sans couverture sur un matelas en mousse, souvent battue et privée de nourriture, sa situation finit par attirer l'attention des voisins, qui signalent par deux fois sa situation à la police. Ce sont des faits inacceptables que nous devons effectivement dénoncer. Des situations exposant les enfants à de graves menaces se sont multipliées et ont évolué depuis quelques années. La crise migratoire, bien entendu, durant laquelle de nombreux enfants se sont retrouvés livrés à eux-mêmes et, donc aux trafiquants.

            La nécessité de mettre en place des structures d’accueil adaptées pour éviter des violences a été plusieurs fois rappelée, mes chers collègues, mais je crains malheureusement que nous connaîtrons d’autres crises migratoires, qu’elles soient liées à des guerres ou à des phénomènes environnementaux, et qui mettront en danger des enfants.

            Nous faisons souvent référence au manque de financement. Je voudrais saluer, ici les associations qui prennent en charge les enfants, car elles déploient le peu de moyens qu'elles ont pour pallier justement le manque d'argent de l'État.

            En France on dit « l'argent est le nerf de la guerre ». Et bien, faisons-en le nerf de la paix et de la solidarité.

            Merci.

Zoom
En ce moment je travaille sur...
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens