AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
En ce moment je travaille sur...
      • Europe
      • Mon intervention en séance à l'APCE sur l'observation de l'élection présidentielle en Géorgie

      • Date de publication
      • 23/01/2019
          • Intervention séance APCE – Lundi 21 janvier 2019

            Rapport d’activité du Bureau et de la Commission permanente

            Observation de l’élection présidentielle en Géorgie

             

            Mme BLONDIN (France)

            Je voudrais saluer le rapport équilibré de notre collègue Hunko au nom de la commission ad hoc du Bureau, à laquelle j’ai participé, ainsi qu’à la mission préélectorale. Je voudrais aussi remercier la Géorgie pour la qualité de son accueil.

            Ce septième scrutin présidentiel intervenait dans un contexte institutionnel particulier, marqué par l’évolution progressive de la Géorgie vers un régime parlementaire qui entrera pleinement en vigueur en2024 lorsque le chef de l’État, dont les pouvoirs sont plus limités, ne sera plus élu au suffrage universel, mais par un collège électoral. L’élection présidentielle de l’année dernière était donc en principe la dernière sous cette forme. Je salue l’évolution démocratique de la Géorgie, dont le passé a parfois été chaotique, alors que la situation du pays reste délicate en raison du niveau de pauvreté élevé et des conflits territoriaux persistants en Ossétie du Sud et en Abkhazie.

            Certes, des marges de progression demeurent en matière électorale. Le rapport met en avant les domaines dans lesquels des améliorations doivent être consenties : abus de ressources administratives ; soupçons d’achat de voix ; politisation de certains fonctionnaires ; insuffisances de la législation relative au  financement des partis politiques et campagnes électorales qui ont placé les candidats dans une situation inéquitable. Ces dysfonctionnements devront être rapidement corrigés, avec le concours du Conseil de l’Europe et de la Commission de Venise en premier lieu.

            L’essentiel reste toutefois que cette élection présidentielle s'est déroulée de façon démocratique. Le rapport note en effet le pluralisme de la campagne et le professionnalisme de l’administration électorale. La campagne a été libre mais aussi très rude, en particulier à l’encontre de la candidate, y compris sur les réseaux sociaux et avec les dérives que ces derniers peuvent engendrer.

            Je regrette cependant que les candidats aient parfois cherché à diviser l’opinion publique plutôt que d’insister sur les perspectives d’un pays qui reste confronté à d’importantes difficultés.

            De ce point de vue, je forme le vœu que l’élection de Mme Zourabichvili, ancienne diplomate française, soit l’occasion d’un grand débat sur l’avenir de la Géorgie et sur son rapprochement indispensable avec l’Union européenne. Parmi les partenaires de la politique de voisinage de l’Union européenne, figure en effet la Géorgie.

            Certes, cette politique est bien distincte de la politique d’élargissement, dont elle ne constitue pas l’antichambre, mais il me paraît nécessaire de renforcer les liens entre Tbilissi et Bruxelles.

             

Zoom
    • SKM C22719020810110.jpg
En ce moment je travaille sur...
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens