AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
En ce moment je travaille sur...
      • International
      • Petit-déjeuner de travail du Groupe d'amitié France-Québec le 21 juin 2018

      • Date de publication
      • 28/06/2018
          • A l’invitation de son président, M. Jean-Claude Carle (Les Républicains, Haute-Savoie), le groupe d’amitié France – Québec s’est réuni pour un petit-déjeuner de travail, jeudi 21 juin, à l’occasion de la visite de Mme Christine St-Pierre, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, depuis avril 2014. Y ont participé MM. les sénateurs Pierre Louault (UC, Indre-et-Loire), Rachid Temal (SOCR, Val d’Oise), Jacques Bigot (SOCR, Bas-Rhin) et Mmes les sénatrices Maryvonne Blondin (SOCR, Finistère), Nadine Grelet-Certenais (SOCR, Sarthe), Michelle Meunier (SOCR, Loire-Atlantique) et Michelle Greaume (CRCE, Nord).

            A l’approche des élections générales du 1er octobre, les premières à date fixe de l’histoire du Québec, la ministre a indiqué que 18 députés de la majorité libérale ne se représentaient pas. Puis elle a dressé le panorama d’une économie saine, avec un équilibre budgétaire, un chômage et un taux de pauvreté très bas, une croissance supérieure au Québec qu’en Ontario. Elle a fait part de ses inquiétudes sur les intentions américaines de renégocier l’ALENA ce qui, si elles se confirmaient, pénaliserait autant le Québec que les Etats-Unis, ces derniers contestant la politique agricole canadienne, menaçant l’exception culturelle et voulant protéger leur industrie automobile. La ministre a expliqué la popularité élevée du gouvernement sortant chez les jeunes québécois, de 18 à 35 ans, par son ouverture à la mondialisation.

            S’agissant de l’Accord économique et commercial global (AECG), Mme Line Beauchamp, déléguée générale du Québec en France a tenu à répondre aux inquiétudes exprimées, soulignant que les normes phytosanitaires françaises continueraient à s’appliquer à tout produit importé du Canada. L’Europe doit se montrer capable d’appliquer les principes du libre-échange avec les pays avec lesquels elle partage une histoire et de fortes valeurs communes.

            A cet égard, la politique d’accueil aux migrants a été évoquée. Le Canada pratique en effet une politique de quota, définis par une commission parlementaire tous les trois ans, qui s’élèvent en moyenne à 50 000 personnes par an, pour une population canadienne de 38 millions dont 8 millions de Québécois. Outre l’âge, la nécessité de posséder un profil professionnel recherché par les entreprises canadiennes ou la maîtrise de la langue française, sera exigée à compter d’août 2018 une « déclaration d’intérêt » pour justifier une demande d’immigration, première étape pour obtenir un Certificat de sélection du Québec. La société québécoise, francophone et inclusive, vise une plus grande prospérité en s’appuyant sur l’immigration et la pleine participation des personnes immigrantes et des minorités ethnoculturelles. Toutefois, les idées extrémistes et racistes qui entendraient favoriser les « Québécois de souche » progressent, dans un pays ayant pourtant une forte tradition d’immigration.

            A l’occasion de la fête nationale du Québec, traditionnellement célébrée le 24 juin, le jour de la Saint-Jean, journée fériée et chômée au Québec depuis 1977, une réception a été donnée à la Délégation générale du Québec à laquelle ont participé MM. Jean-Claude Carle (LR, Haute-Savoie), président du groupe d’amitié, André Gattolin (LaRem, Haut-de-Seine), Emmanuel Capus (UC, Maine-et-Loire), Mmes Martine Berthet (LR, Savoie), Claudine Lepage (SOCR, Français établis hors de France) et Michelle Greaume (CRCE, Nord), et en présence de Mme Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie et de Mme Laura Flesselle, ministre des Sports, ainsi que de nombreux députés, membres du corps diplomatique et personnalités franco-québécoises. Après avoir retracé les grandes lignes de la visite en France en mars 2018 du Premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, puis du déplacement du Président de la République, M. Emmanuel Macron, au Québec du 6 au 9 juin 2018 pour une visite de travail et assister au Sommet des dirigeants du G7 de 2018 qui a eu lieu dans Charlevoix, au Québec, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec a jugé que la relation franco-québécoise bénéficiait d’une proximité constante, voire grandissante, autour de projets de collaboration originaux et novateurs, cette relation étant en réinvention permanente. Elle a estimé nécessaire l’approfondissement de la relation commerciale entre le Canada et l’Europe dans un contexte de montée du protectionnisme et a considéré que l’application de l’AECG devait être exemplaire. Dans la perspective de la 44ème session de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, qui se tiendra à Québec du 5 au 10 juillet prochains, Mme St-Pierre a apporté le « soutien indéfectible » du Québec au renouvellement du mandat de Mme Jean à l’Organisation internationale de la francophonie, et a rappelé l’engagement du Canada dans le financement de la chaîne francophone TV5 Monde.

             

            S’agissant de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, son président, M. Jacques Chagnon, a annoncé, après 33 années d’engagement, son retrait de la vie politique, à l’occasion de la dernière période de questions et de réponses orales de la 41e législature, le 15 juin dernier. Président de la délégation de l’Assemblée nationale du Québec avec le Sénat français, M. Chagnon a conduit pour la dernière fois une délégation de députés québécois en France du 22 au 26 mai dernier. Il a été élevé à la dignité d’Officier de la Légion d’honneur en 2016.

            Mme Line Beauchamp, Déléguée générale du Québec en France et Mme Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, ont saisi l’occasion de cette journée de célébration de l’amitié franco-québécoise pour rendre un chaleureux hommage à l’action du président du groupe d’amitié du Sénat, M. Jean-Claude Carle, lequel a annoncé son intention de démissionner de son mandat de Sénateur à l’issue de la session extraordinaire. A été en particulier soulignée « sa contribution éminente à l’approfondissement de la relation privilégiée franco-québécoise ».

             

Zoom
En ce moment je travaille sur...
Portrait
Portrait de Maryvonne Blondin
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens