AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
En ce moment je travaille sur...
      • Europe
      • Le groupe socialiste et républicain du Sénat a voté contre le projet de loi « Asile et immigration »

      • Date de publication
      • 27/06/2018
          • Au terme d’une semaine de mobilisation, les sénatrices et sénateurs socialistes ont voté résolument contre le projet de loi « asile et immigration ».

             

            Comme l’a souligné Jean-Yves Leconte, chef de file des sénateurs socialistes : « Ce texte érige en principe l’amalgame détestable entre asile et immigration, encourageant les peurs au lieu d’y résister »

            Dès le début, malgré les objectifs affichés, la finalité de ce texte a été de décourager les demandeurs d’asile et de dissuader les migrants. Priver l’étranger de ses droits et à dégrader ses conditions d’accueil et d’intégration est une impasse : elle ne décourage pas les migrants et accentue la crise humanitaire.

            Aux reniements du gouvernement, la droite sénatoriale a ajouté ses propositions de « durcissement » qui sont en réalité de « vieilles lunes », jamais mises en œuvre quand elle était aux responsabilités : suppression de l’aide médicale d’Etat au mépris des enjeux de santé publique, suppression des dispositifs d’intégration des étrangers en situation régulière ou durcissement des conditions du regroupement familial.

            Le groupe socialiste a défendu une approche équilibrée en droits et en devoirs. L’essentiel de nos amendements ont néanmoins été rejetés : réforme du dispositif de Dublin, réelle abrogation du délit de solidarité, interdiction de la rétention des mineurs et des personnes en situation de handicap, accès effectif au travail pour favoriser l’intégration ou création d’un délit d’entrave à l’exercice du droit d’asile pour mettre fin à l’impunité des groupuscules extrémistes qui empêchent les personnes étrangères de solliciter l’asile.

            Enfin, le groupe socialiste et républicain du Sénat appelle désormais le gouvernement à s’engager enfin au niveau européen pour la mise en place d’une politique solidaire et responsable en matière d’asile.

Zoom
En ce moment je travaille sur...
Portrait
Portrait de Maryvonne Blondin
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens