AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
En ce moment je travaille sur...
      • Finances
      • Les sénateurs socialistes ont soutenu les retraités agricoles mais …

      • Date de publication
      • 17/11/2017
          • A l'occasion de l'examen du budget de la sécurité sociale, les sénateurs socialistes ont souhaité introduire la revalorisation du niveau minimum des retraites des exploitants agricoles.  Cet amendement a malheureusement été rejeté.

            La faiblesse des retraites agricoles est choquante. Les sénateurs socialistes ont souhaité porter le montant minimum de ces retraites à 85% du SMIC pour une retraite complète. Pour parer à la difficulté de financement de la caisse des retraites agricoles liée au ratio démographique, puisqu'on compte un seul actif pour trois retraités agricoles, cette revalorisation peut être financée par une augmentation du taux de la taxe sur les transactions financières de 0,1%, produisant 500 millions d'euros.

            Ce dispositif s'inscrirait alors dans la continuité des avancées déjà obtenues par les socialistes en faveur des agriculteurs et agricultrices : revalorisation du montant des pensions ; création du statut de conjoint collaborateur ; mise en place du régime de retraite complémentaire (RCO) visant à garantir un niveau de pension égal à 75 % du SMIC puis extension de cette RCO aux conjoints et aidants familiaux, prise en compte de l'invalidité. En 2017, les retraites agricoles à 75% du SMIC devenaient effectives.

            Les sénateurs socialistes souhaitaient assurer désormais 85% du SMIC à partir de 2018. Le groupe socialiste et républicain regrette que la droite sénatoriale, qui discourt volontiers sur la situation difficile des agriculteurs et agricultrices, n'ait pas profité de cette occasion pour répondre à leur attente légitime. Les agriculteurs, les agricultrices et les retraités agricoles apprécieront !

            Cette disposition aurait par ailleurs permis de mettre en œuvre l’une des recommandations formulées par la Délégation aux Droits des Femmes dans son rapport du 5 juillet dernier dédié au femmes agricultrices : si les retraites agricoles sont 2.5 fois plus faibles que la moyenne,celles des agricultrices sont encore plus basses que celles de leurs homologues masculins.   

            La délégation recommandait ainsi une revalorisation du montant de base des retraites agricoles et estimait qu'aucune de ces retraites ne devrait être inférieure au minimum vieillesse. Elle proposait également la mise à l'étude d'une évolution de la base de calcul des retraites agricoles, actuellement fondée sur l'intégralité de la carrière, de manière à ne retenir que les 25 meilleures années ou à enlever les années les moins favorables, l'objectif étant de mieux prendre en compte les aléas de revenus auxquels sont confrontés les agriculteurs et agricultrices au cours de leur période d'activité ainsi que la brièveté des carrières en cas d'installation tardive.

            La proposition du groupe socialiste constituait donc une mesure juste pour l’ensemble des agriculteurs mais aussi une mesure en faveur de l’égalité, permettant notamment de lutter contre la précarité des femmes agricultrices !

             

             

Zoom
En ce moment je travaille sur...
Portrait
Portrait de Maryvonne Blondin
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens