AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
En ce moment je travaille sur...
      • Europe
      • 3ème session 2017 de l'APCE - Intervention sur les violences sexuelles et le harcèlement des femmes dans l'espace public

      • Date de publication
      • 30/06/2017
          • Le rapport très documenté de Mme Hetto-Gaasch, rappelle que la violence dont les femmes sont victimes revêt des formes malheureusement très variées et qu’elle n’épargne pas l’espace public. « Ces violences entravent la libre circulation des femmes qui sont contraintes de s’adapter à ce système machiste. On leur refuse tout simplement le droit d’être libres dans l’espace public », dit Danielle Bousquet, la présidente du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes. Ce rapport démontre aussi le caractère universel de la domination masculine, qui est d’abord affaire de traditions ancestrales et de préjugés.

            Je voudrais évoquer deux points.

            Tout d’abord, les marches exploratoires de femmes, concept venu du Canada qui consiste à ce qu’elles deviennent actrices de leur sécurité et à ce qu’elles réinvestissent les espaces publics occupés par les hommes, elles qui se sentent mal à l’aise dans la rue, elles qui, à cause de la pression sociale, n’entrent pas dans un café rempli d’hommes pour ne pas sentir leurs regards sur elles ni entendre leurs propos sexistes ! Au cours de ces marches au travers des villes, elles pointent toute situation insécurisante et tout dysfonctionnement auxquels elles sont confrontées. Vous le savez bien, chères collègues, la vision des hommes n’est pas celles des femmes et ceux qui prennent les décisions d’aménagement des villes sont encore trop souvent des hommes ! Le résultat est qu’après échanges avec les élus, et quelques travaux, elles ont pu se réapproprier les espaces publics. Depuis 2014, le réseau France Médiation coordonne une expérimentation nationale de ces marches sous l’égide des secrétaires d’État aux droits des femmes et à la politique de la ville. Et quand les femmes marchent, ce sont tous les habitants du quartier qui en bénéficient !

            Autre point, selon différentes études, l’ensemble des femmes ont un jour été victimes de harcèlement sexiste ou d’une agression sexuelle dans les transports en commun, et 85 % des Parisiennes pensent qu’elles ne seraient pas aidées en cas d’agression dans le métro – vous l’avez évoqué dans votre présentation, Madame la rapporteure. C’est pourquoi, il y a deux ans, douze mesures concernant spécifiquement la sécurité des femmes dans les transports en commun ont été intégrées au plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles. Ces mesures portent à la fois sur la prévention, une réaction plus rapide et un meilleur accompagnement des victimes, ainsi que la création d’une brigade spécialisée et l’instauration de sanctions adaptées.

            J’espère que nos paroles deviendront des actes dans nos pays.

Zoom
En ce moment je travaille sur...
Portrait
Portrait de Maryvonne Blondin
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens