AccueilPlan du siteContact
Espaceur
Espaceur

Sénatrice du Finistère & Membre du Conseil de l'Europe
 

FacebookTwitter

    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof1.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • tof2.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • qm09 2420664 2 px 501  w ouestfrance .jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • 253841387 jean pierre chevenement elu senateur charles millon et dominique paille.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7234.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7427.jpg
    • bd maryvonne blondin cache.png
    • IMG 7456.jpg
 
Communiqués de presse
      • 14 mai 2009

      • Question orale au gouvernement de Maryvonne Blondin sur le financement des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH)

          • La Sénatrice Maryvonne Blondin a interpellé la Secrétaire d'Etat chargée de la Solidarité, lors de la séance des questions orales du 12 mai, sur les difficultés rencontrées par les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) pour obtenir de l'État les moyens humains et financiers initialement prévus lors de la signature des conventions de mise en place.
          • L'Etat a en effet récemment remis en cause le versement de la quote-part financière pour le fonctionnement des MDPH. C’est notamment le cas pour celle du Finistère, à qui l’Etat a décidé de ne pas verser sa quote-part pour 2008, en indiquant qu’il en serait probablement de même pour les années à venir.
             
            Maryvonne Blondin a également dénoncé la non-compensation des départs d’agents de l'Etat mis à disposition, compensation à laquelle l'Etat s’était pourtant engagé. Elle a ainsi rappelé que le 19 mars dernier, les membres de la commission exécutive de la MDPH du Finistère - à l’exception des représentants de l’Etat - ont voté en faveur d’un recours contre l’Etat devant le tribunal administratif, visant à obtenir près de 156 000 euros en compensation du départ des quatre agents de l’Etat qui ont voulu regagner en 2008 leur administration d’origine.
             
            La Sénatrice signale que ces derniers ont été remplacés par des contractuels payés par le Conseil général du Finistère, et que celui-ci a aussi financé la dizaine de nouveaux postes créés à la MDPH depuis son ouverture en 2006.

            Ce désengagement de l’Etat est d’autant moins compréhensible que la MDPH constitue une vraie réponse aux besoins des personnes en situation de handicap et à leurs familles. D’ailleurs les MDPH se voient régulièrement confier de nouvelles missions : reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), Prestation de Compensation du Handicap (PCH) pour les enfants, ou encore au financement du transport pour les adultes et les enfants.
             
            M. Bernard Laporte, qui lui a répondu au nom de Valérie Létard, lui a assuré que l'Etat tiendrait ses engagements en 2009, et que tout serait mis en œuvre pour que les postes devenus vacants soient pourvus, en ajoutant que ceux qui ne le seraient pas seront compensés financièrement. Il lui a en outre indiqué que la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA) avait augmenté de 15 millions sa dotation à l'égard des MDPH, et que la régularisation était intervenue le 5 mai dernier.
             
            Maryvonne Blondin demande que soit garantie la continuité et la qualité des actions entreprises en faveur des personnes handicapées, et que l'Etat respecte l'ensemble de ses engagements pris sur ce point, car les Conseils généraux ne pourront en assumer seuls la charge.

          • mdph.jpg
Zoom
En ce moment je travaille sur...
Equipe
      • 0804313.jpg
      • Tiphaine Vancon.jpg
      • agenda seafm.jpg
L'équipe de Maryvonne Blondin à votre écoute...
Espaceur
Filet
Espaceur
Toute l'équipe
Liens